sabato 2 aprile 2011

Dio è un velista (Dieu est un marin)

In una delle mie ultime elucubrazioni mentali ragionavo sulla vera utilità del mare.
La terra è coperta per il 70% da mari, dovrà servire a qualcosa.
Andando per esclusione: il mare è salato quindi non possiamo berlo, non abbiamo branchie e pinne quindi non possiamo viverci, resta solo “galleggiarci”. Ma creare Oceani solo per galleggiare, mi sembra esagerato anche per Dio.
Sicuramente gli Oceani sono fatti per essere navigati, ma con cosa? Il motore a scoppio è un tumore scoperto troppo recentemente per essere la risposta e onestamente spero che si trovi il prima possibile la cura per debellarlo definitivamente.
Andando per esclusione resta solo la vela.
Cosa desidera veramente un velista? Desidera vento e onde. Vento intenso e costante, onde alte e rotonde da surfare.
L’Oceano è molto spesso questo: sequenze infinite di onde e vento.

Dio è sicuramente un velista.



Durant l'une de mes dernieres ruminations mentales, je pensais à l'utilité réelle de la mer.
Le terrain est couvert à 70% par la mer, ils doivent servir à quelque chose.
Raisonnement par exclusion: la mer est salée et nous ne pouvons pas la boire, nous n'avons ni de branchies ni de nageoires de sorte que nous ne pouvons pas y vivre,nous pouvons tout simplement "flotter". Mais avoir crééles océans uniquement pour y flotter, cela semble exagéré, même pour Dieu...
Certes, les océans sont faits pour être navigués, mais avec quoi? Le moteur à combustion est un cancer découvert trop récemment pour être la réponse ethonnêtement j'espère que quelqu'un trouve le remède le plus tôt possible de l'en éradiquer complètement.
Donc le resultat du raisonnement par exclusion est la voile seule.
Qu'est-ce que veut vraiment un marin? il veut du vent et des vagues. Vent intense et constant, les vagues arrondies à surfer.
L'océan est souvent présent : un flot ininterrompu de vagues, et du vent.


Dieu est certainement un marin.


Nessun commento:

Posta un commento